Schätze

Jeden Monat, die « Bibliothèque nationale et universitaire », die « Université de Haute-Alsace » und die « Université de Strasbourg » enthüllen abwechselnd einen Schatz aus ihren Sammlungen.

Bild
Compagnie et amitié, Les Arts Somptuaires, Charles Louandre, 1858, p.57

Une oeuvre d'artiste et d'historien ornée de chromolithographies

Le 19e siècle se passionne pour l’histoire de France et ses monarques, ce goût de l’histoire se concrétise par un intérêt pour l’étude des modes et du cadre de vie au Moyen Âge et à l’époque moderne. Cet ouvrage est publié la même année que le premier volume du Dictionnaire raisonné du mobilier français de l’époque carolingienne à la Renaissance de Viollet-le-Duc, témoignant d’un engouement pour l’étude des œuvres artistiques de cette époque. Son auteur, Charles Louandre, demeure bien moins connu que le célèbre architecte mais il est loin d’être un inconnu lorsqu’il publie cet ouvrage, notamment grâce à sa collaboration avec la Revue des deux Mondes pour laquelle il rédige des articles dans les domaines qui le passionnent : l’archéologie et l’histoire de l’Ancien Régime. Son érudition est visible dans ce volume par la sélection d’œuvres reproduites par le dessinateur Clus Ciappori accompagnées de notices historiques dont l’objectif est d’étudier les vêtements, les armes, la joaillerie, les textiles, broderies et accessoires du 9e au 17e siècle. L’ouvrage n’échappe pas à la vision de son époque qui voyait dans les arts anciens une source d’inspiration pour les arts industriels contemporains mais il se distingue des très nombreux recueils d’ornements historiques du 19e siècle par son approche érudite.

Entdecken