Trésors

Chaque mois, la Bibliothèque nationale et universitaire, l’Université de Haute Alsace et l’Université de Strasbourg se relaient pour dévoiler un trésor issu de leurs collections. Vous découvrirez ainsi de véritables pépites du patrimoine écrit et graphique alsacien, des manuscrits, des ouvrages, voire même parfois des documents insolites, souvent méconnus du grand public. Chaque trésor est commenté et replacé dans son contexte.

Image
portrait de Sabine Hackenschmidt, archives municipales

Sabine Hackenschmidt (1873-1939), regard sur une figure strasbourgeoise emblématique et méconnue

Graveuse, illustratrice, enseignante et conservatrice de musée… Autant de facettes qui fondent la personnalité de cette femme née le 13 mai 1873 à Jægerthal (localité au nord-est de Niederbronn-les-Bains dans les Vosges du Nord), dans un contexte historique, politique et culturel singulier.

La guerre franco-prussienne de 1870, marquée par des combats particulièrement destructeurs, s’achève par la défaite de la France. L’Alsace est annexée à l’Empire allemand et Strasbourg devient capitale capitale du Reichsland Elsaß Lothringen en 1871. L’Alsace entre alors dans une période qui la marquera profondément.

À partir de 1880, la ville de Strasbourg connaît une évolution culturelle majeure : inauguration d’une université nouvelle et ambitieuse, constitution de collections muséales remarquables, création d’une École des arts décoratifs (Kunstgewerbeschule) et d’une bibliothèque impériale ainsi que le lancement de vastes chantiers qui vont donner à la ville une dimension architecturale et urbaine nouvelle.

découvrir d'autres trésors