Trésors

Chaque mois, la Bibliothèque nationale et universitaire, l’Université de Haute Alsace et l’Université de Strasbourg se relaient pour dévoiler un trésor issu de leurs collections. Vous découvrirez ainsi de véritables pépites du patrimoine écrit et graphique alsacien, des manuscrits, des ouvrages, voire même parfois des documents insolites, souvent méconnus du grand public. Chaque trésor est commenté et replacé dans son contexte.

Image
miniature basilica chymica

Basilica Chymica, Crollius, 1609

Au 17e siècle, chimie et alchimie sont encore indissociables, même si l’alchimie commence à perdre peu à peu de sa crédibilité. Il est vrai que les spéculations philosophiques, mystiques ou spirituelles, dans le cadre de la pratique de l’alchimie et des théories de la matière sur lesquelles elle se fonde, sont particulièrement prégnantes à la Renaissance. C’est dans ce contexte que paraît cet ouvrage, reflet de son époque, même s’il peut aussi être considéré comme une amorce de la médecine moderne basée sur la biochimie. Il demeurera une référence incontestée presque jusqu’à la fin du 18e siècle.

Un auteur très influencé par Paracelse (1493-1541)

Médecin et chimiste allemand, Oswald Crollius est né vers 1560.  Il étudia la médecine dans plusieurs universités allemandes, mais également à Strasbourg et à Genève. Il voyagea en Europe pour parfaire ses connaissances scientifiques mais aussi linguistiques.

découvrir d'autres trésors